back to the menu

Argovie, le canton du sport, et la Fête fédérale

Du 13 au 23 juin 2019, la Fête fédérale de gymnastique (FFG) aura lieu à Aarau pour la septième fois. Le milieu suisse du sport de masse et du sport d’élite s’était déjà donné rendez-vous dans la capitale argovienne dans le passé – pour la première fois, en 1832 et, pour la dernière fois, en 1972.

Pour Christian Koch, délégué au sport du canton d’Argovie et responsable de la section «sport» du département Formation, culture et sport, le retour de cette grande manifestation sportive à Aarau peut s’expliquer de deux manières.

 

Christian Koch, quelles sont ces deux raisons qui expliquent le retour de la FFG à Aarau?

Tout d’abord, par la qualité d’organisation dont la ville d’Aarau et le canton d’Argovie ont fait montre ces dernières années lors d’autres Fêtes fédérales. À cela s’ajoute le fait que l’Argovie est le canton du sport par excellence, qu’il soit de masse ou d’élite. C’est tout à l’honneur de notre canton que la ville d’Aarau, le canton d’Argovie et l’Association argovienne de gymnastique forment une vraie unité pour cette manifestation phare.

Avez-vous, vous-même, participé à une Fête fédérale de gymnastique, et comment le sport a-t-il marqué votre vie ces dernières décennies?

Oui, bien sûr. En 1972, à l’âge de 10 ans, j’ai participé à la dernière Fête fédérale organisée à Aarau. La gymnastique artistique fut mon premier sport, et j’étais alors affilié au BTV Aarau. J’ai atteint la cinquième catégorie de performance, et je profite aujourd’hui encore des bienfaits de cet entraînement physique. Par la suite, je me suis davantage tourné vers les sports collectifs, comme le handball que j’ai pratiqué au Wacker Thoune en ligue nationale B. Aujourd’hui, je privilégie le sport-santé et les activités d’extérieur, tels que footing, vélo et basketball, et ma nouvelle grande passion est le golf.

Quels souvenirs gardez-vous de la Fête fédérale d’Aarau, en 1972?

J’avoue avoir du mal à m’en rappeler en détail. Mais ce que je n’oublierai jamais, ce sont les dimensions incroyables du site du Schachen, ainsi que le nombre impressionnant de participants. Ce dont je n’avais pas conscience à l’époque, mais qui constitue un aspect essentiel de ma fonction actuelle de délégué au sport du canton d’Argovie, c’est l’engagement de très nombreux volontaires dans les associations suisses de gymnastique et, lors de la Fête fédérale de gymnastique, de quelque 8000 bénévoles. Un constat à apprécier à sa juste valeur qui offre à notre sport une base solide, que ce soit à l’échelle populaire ou en catégorie élite.

Cette Fête fédérale de gymnastique, sportivement, qu’apporte-t-elle au canton d’Argovie?

Outre l’important écho médiatique et le positionnement fort en termes d’image, le lien que l’événement tisse entre sport de jeunesse, de masse et de compétition n’a pas de prix. Mais l’aspect le plus important pour moi est que la manifestation réunira environ 70 000 participants, dont quelque 20 000 jeunes, qui vont se préparer à l’événement dans leurs associations respectives et mettre au point des chorégraphies qu’ils vont ensuite présenter conjointement. Pour les jeunes participants, la Fête fédérale de gymnastique constituera un moment fort dont ils se souviendront toute leur vie. C’est également l’occasion rêvée d’encourager nos grands noms de la gymnastique et de faire venir en Argovie la fine fleur de la gymnastique suisse de haut niveau. Rappelons que les gymnastes artistiques du canton d’Argovie figurent parmi le haut du panier!

Comment le canton d’Argovie s’impliquera-t-il dans l’organisation de la Fête fédérale de la gymnastique en 2019?

Le canton d’Argovie soutient le comité d’organisation grâce à une contribution émanant du fonds «sport» de Swisslos, et ce en qualité de partenaire principal. Ce fonds, constitué sans l’argent du contribuable, est en quelque sorte le «pot» que le canton d’Argovie alloue à la promotion du sport. Celui-ci s’étoffe notamment lorsque les Argoviens et les Argoviennes jouent au Swiss Lotto et profite au sport argovien dans son ensemble. Mais, en tant que délégué au sport du canton d’Argovie, il me semble tout aussi important que nous (c’est-à-dire les acteurs du monde sportif argovien) soyons représentés à la FFG 2019.

Comment le canton d’Argovie sera-t-il représenté à la FFG?

Nous serons présents à l’espace «plage» (voir graphique ci-dessous), aux côtés de l’organe de représentation des intérêts des associations sportives argoviennes (IASV). Cette zone sera installée sur les rives de l’Aar et comprendra, outre une arène de plage, un espace détente ainsi que la Maison argovienne du sport qui abritera un restaurant public. La Maison argovienne du sport se présentera comme un lieu de rencontre privilégié lors de la FFG; nous souhaitons qu’elle soit en service en amont de la manifestation et qu’elle le reste jusqu’aux vacances d’été 2019. Elle offrira aux associations sportives cantonales la possibilité de s’y présenter. Et si les autorisations correspondantes nous sont accordées, nous souhaitons utiliser l’eau pour plusieurs activités.

20180217_swisslos.jpg